•  
    Y'a pas plus simple, regardez l'image et vous saurez faire !!!!

    2 commentaires
  • Le Mini-Patator


    Matériel :

    -Tube de colle UHU (Le plus grand, je vous le conseille car un certain "Arno" s'en ai pris un coup en Espagnol et on peut dire qu'il a ramasse).

    -Effaceur (eh oui, notre bon vieux copain ^^), de n'importe qu'elle marque cette fois.

    -Du scotch (Chatterton si possible).

    -Briquet électrique, impératif !

    -Un fil conducteur (fil électrique, de petite taille).

     


    Préparation :

    -Commencez par prendre le tube UHU et enlevez la colle qu'il y a à l'interieur et ensuite arrachez la partie du bas du tube de colle (la mollette). Je vous cache pas que c'est assez dur à faire. Avec une pince vous vous en sortirez je pense.

    -Prenez maintenant l'effaceur et faite comme pour la serbacane à air comprimé (Note : Voir l'article si vous ne savez pas comment faire : ici ), sauf que là, vous ne gardez pas les autres morceaux, juste le tube vide.

    -pour le briquet, débrouillez-vous pour avoir le truc noir qui fait des étincelles.

     


    L'Assemblage :

    -Pour commencer, faites un trou vers la partie là ou il y a le bouchon (pas trop bas) pour ensuite fixer l'électrocuteur du briquet.

    -Ensuite, passez le fil qu'il y a sur l'électrocuteur dans ce trou et prenez le bout du fil demandé dans le tube, puis coupez en un bout d'à peu près 3-4 cm et coincez le entre la partie en métal de l'électrocuteur et percez un autre trou pour le faire passer dedans (loin- du premier trou). Fixez le tout avec de la colle.

    Note : pour percez, vous pouvez prendre un tournevis cruciforme, le chauffer et sa perce comme du beurre, pour utiliser l'expression.

    -Scotcher solidement le tout et pour plus de style mettez du chaterton un peu de partout ^^.

    -Prenez le morceaux d'effaceur et mettez du scotch tout autour de façon a emboîter l'effaceur+scotch avec le trou la où il n'y a pas le bouchon sur la colle.

    -Encore une fois, scotchez bien le tout.

     

    Vérifiez bien vos emboitement, au risque d'une explosion dans vos mains.

     


    Tir :

     -Alors pour tirer, ouvrez le bouchon, prenez de la lacque ou produit pour chiote (sent-bon y paraît... Mais bon...) et mettez-en dedans (vraiment pas beaucoup mais alors pas un tout p'tit peu aussi).

    -Ensuite, laissez de l'air entrer pendant environ 5-7 secondes puis referemez direct le bouchon.

    -Et enfin, visez ce que vous voulez et appuyer sur le bouton de l'électrocuteur... BOUM !!!!!!!!!!!!!


    24 commentaires
  • Le Patator étant considéré en France comme une arme de catégorie VII, sa détention ou son utilisation ne sont pas interdites.
    Les autorités judiciaires Françaises semble néanmoins considérer qu'il s'agit également d'une "Arme de destruction" et, à ce titre, le code pénal interdit d'en publier les plans à des amateurs.

     

    Après, si vous voulez vraiment en faire un, rdv ici.


    1 commentaire
  • Avant de commencer, veuillez lire cette notice :

     

    Le Patator propulse une patate à très grande vitesse, suite à une explosion gazeuse.
    C'est donc une activité qui, malgré qu'elle soit très saine, comporte certains risques. C'est pourquoi je décline toutes responsabilités en cas d'accident, et je vous conseille vivement d'éloigner cet objet de la vue et de la portée des petits enfants. Ce que vous allez entreprendre est à vos risques et périls. Cependant je vais vous donner quelques précautions essentielles à l'utilisation d'un Patator :

    -Vous devez dans tous les cas éloigner le Patator des enfants.

    -Ne jamais tirer vers le visages, surtout pas les yeux.

    -Lors de vos longues Guerres Scolaires, ne tirez que vers des endroits dégagés, où il est clair que personne ne peut s'y trouver, à part votre cible si vous visez une personne.

    -A chaque tir, assurez-vous que le bouchon est bien fermé et maintenez fermement le canon, qui pourait partir à la place de la patate.

    -Ne mettez jamais trop de combustible dans la chambre de combustion, pas plus de deux giclées de spray.

    -Ne tirez pas d'objets dangereux, comme de la terre ou des cailloux.

    -De plus, le Patator n'étant autorisé que chez soi, vous ne pouvez le transporter que démonté et dans un sac.

    -Trouver un motif pour l'odeur de frite, LOL.

    -Enfin, sachez que le patator n'est pas dangereux s'il est utilisé raisonnablement.

     

    J'suis pas là pour vous faire la morale, mais bon voilà quoi !

     


    votre commentaire
  •  

    Matériel Indispensable :
    -Un effaceur Reynolds comme sur la photo (je vous conseille un grand car c'est grâce a eux que j'ai survecu le 13 janvier 2008 lors de la Guerilla en Espagnol :p)
    -Un pinceau pour faire le Pousse-Piston
    -Un stylo Bic (les blancs avec le bout de la couleur de l'encre)
    -Une cartouche de stylo bic pour faire le Pousse-Boulette
     

    Préparation :
     -Pour commencer, prennez l'effaceur et couper les 2 bouts (l'effaceur et le "réécriveur"). Si vous l'avez fait correctement, vous aurez obtenus un tube avec un piston transparent au milieu. Ne le perdez pas !
    -Ensuite, prenez le stylo Bic et séparez la partie de couleur et la partie blanche (vous pouvez facilement le séparez en le cassant avec une pince ou un ciseaux, ou même avec vos doigts), et gardez la cartouche du stylo et la partie de couleur.
    -Pour finir, prenez votre pinceau et cassez la partie la où il y a du fer avec les poils.
     
     

    Assemblage et premier tir :
    Nous voici à la partie la plus importante !
    -Prenez un morceau de papier (à peu près 4 grands carreaux) et mettez le en boule puis mâchez le jusqu'à que vous le sentez bien humide. Allez pas le rendre gluant non-plus, hein...
    -Prenez la partie gardée du stylo Bic et enfoncez la boulette dedans grâce a la cartouche de ce même stylo. Vous pouvez aussi utiliser n'importe quel objet assez fin, mais je recommande l'utilisation d'une cartouche de stylo à bille car il n'y a pas de risque de transpercer la boulette.
    -Ensuite, reprenez la partie de l'effaceur et enfoncez le piston jusqu'à  une extrémitée. Note : au fil du temps, le piston va se fragiliser.
    -Mettez l'embout à l'extrémitée opposée et le tour est joué !
     
     
    Vous n'avez plus qu'à poussez le piston à l'aide du pinceau et vous verez votre boulette partir à une vitesse hallucinante avec un leger *ploc* dès qu'elle part et dès qu'elle s'écrase sur votre cible, humaine ou pas.
     

    20 commentaires